Home / Edito / Grincheux s’abstenir

Grincheux s’abstenir

Meriem Lyoussoufi, Fondatrice, Editorialiste

plus d’an d’une élection législative qui a accouchée péniblement d’une majorité peu homogène, dans un pays en pleine transition et en proie aux doutes, pas facile d’être optimiste au Maroc et de vouloir croire en l’avenir. Et pourtant, il le faut. Je vois déjà les ricanements : «nous ne sommes pas au pays de oui-oui, remettez donc les pieds sur terre…». Mais détromperez-vous, car il n’est pas question ici d’optimisme béat, mais d’agir au quotidien pour se battre contre la sinistrose, mobiliser toutes les énergies positives et participer à un Maroc plus confiant en l’avenir. Il y a quelques années, il fallait allumer la télévision pour subir les mauvaises nouvelles du monde déprimantes et parfois même lugubres. Aujourd’hui, il suffit de jeter un œil aux réseaux sociaux pour s’offrir sa dose de déprime quotidienne. Les gens partagent tout ce qui semble mal fonctionner dans ce pays. Après le succès de l’étrange campagne de boycott qui sentait la manipulation de masse à plein nez, la mode est actuellement au misérabilisme et à la victimisation. Tout le monde s’en prend à tout le monde. On insulte, on diffame et on dénigre. On ne vit pas dans un monde parfait. Il y a tant de chose qui ne tourne pas rond au Maroc comme partout ailleurs. Il y a tant d’inégalité, d’injustice et précarité. C’est une réalité. Une réalité qui frappe presque tous les pays, y compris les plus développés comme les Etats-Unis ou encore les pays européens. Au lieu de crier famine, il serait plus judicieux d’échanger des idées, débattre, comparer les expériences et proposer des initiatives qui changeront cette réalité. Pourquoi détruire alors qu’on peut construire ? Comme disait, John Kennedy, ne demande pas ce que la nation peut faire pour toi, mais plutôt ce que tu peux faire pour ta nation. Tout n’est pas perdu : être optimiste est un combat de chaque minute. Mais il en vaut la peine. On ne vit pas sans soleil et l’optimisme est notre soleil. Laissons-le nous éclairer et nous réchauffer. « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté”, disait Winston Churchill. A méditer…  

About Rédaction

Check Also

Ce Ramadan, faites gaffe à l’indigestion audiovisuelle

Ennuyeux, plombés par un manque d’imagination,  concepts recyclés, comédiens usés jusqu’à la corde et dialogues ...