Tourisme

A Londres, l’offre Maroc veut séduire les Britanniques

  • 08.11.2016 - 11:29
  • Rédaction

L’édition 2016 du World Travel Market (WTM) de Londres se poursuit jusqu’au 9 novembre 2016 avec la participation de plus de 5.000 exposants en provenance de plus de 180 pays, dont le Maroc. Le marché britannique est l’un des plus grands pourvoyeurs de touristes dans le monde avec près de 60 millions de voyageurs par […]


Musique

Fatima-Zohra El Qortobi, l’esprit Maroc en chansons

  • 24.10.2016 - 09:16
  • Rédaction

Fatima-Zohra El Qortobi, l’étoile montante de la chanson marocaine, offrira un concert le 6 novembre 2016 à Londres, lors d’une une soirée de musique arabo-andalouse classique, juive et berbère organisée par le Royal Albert Hall et le Festival Nour. Cet événement est organisé notamment en partenariat avec le Conseil de la Communauté Marocaine à l’étranger […]

Diaporama

Blogs

Hammad Benjelloun, le boss !

PORTRAIT – L’entrepreneur marocain Hammad Benjelloun, fondateur de l’entreprise Adlive, a été sacré « Entrepreneur Endeavor » à l’unanimité du jury lors du 71e Panel de Sélection Internationale tenu récemment à Londres. Cet événement d’envergure internationale a rassemblé 30 entrepreneurs, précurseurs dans divers secteurs désireux de décrocher le label Endeavor. Pour obtenir le fameux sésame, qui ouvre toutes grandes les portes d’un réseau d’entrepreneurs et d’investisseurs internationaux de haut rang, Hammad Benjelloun a été accompagné par les mentors et partenaires de l’organisation Endeavor qui l’ont aidé à renforcer son ambition, affiner sa stratégie et mieux appréhender ses challenges.

Entrepreneur Endeavor connait un processus de sélection extrêmement élitiste. A l’échelle internationale, seuls 10% des candidats décrochent le prestigieux sésame devant les Panels de Sélection Internationale. Mme Basaran, présidente du directoire d’Allianz Turquie et membre du jury, a manifesté sa ferme conviction que le succès de Hammad Benjelloun aura un impact sur des milliers d’autres entrepreneurs au Maroc. En s’adjugeant le label Endeavor, Adlive rejoint le rang des entreprises marocaines à fort impact reconnues au niveau international. « La consécration d’Adlive démontre une nouvelle fois qu’Endeavor Morocco mise sur des entreprises en croissance exponentielle, créateurs de valeur et d’emplois, qui s’impliquent dans la dynamisation de l’écosystème entrepreneurial au Maroc » a déclaré Fernando Fabre, président d’Endeavor Global.

Hammad Benjelloun, jeune entrepreneur diplômé d’HEC Paris ayant débuté sa carrière à Londres chez Lehman Brothers, est rentré au Maroc en 2010 pour y fonder sa première entreprise, Fusion Digital Agency. Il a ensuite fondé en 2014 Adlive Digital Network, qui emploie à ce jour 30 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires en forte croissance. Adlive dispose aujourd’hui de bureaux à Casablanca ainsi qu’à Barcelone pour adresser le marché européen.

Adlive Digital Network est une plateforme technologique qui offre aux agences médias exclusivement une workplace unifiée pour gérer leurs campagnes médias digitales. Les médias managers peuvent ainsi planifier, exécuter, et suivre la performance de leurs campagnes en temps réel sur l’ensemble des canaux : Premium, Google, Facebook, Youtube, Instagram en temps réel et de manière automatisée. Adlive propose un modèle économique tout à fait innovant dans la mesure où la rémunération est calculée sur la base d’une licence technologique plutôt que sur la base d’une commission média. Le but de la démarche d’Adlive est ainsi d’apporter un maximum de transparence dans la transaction entre les différentes parties prenantes tout en proposant une valeur ajoutée technologique.

Rédaction (Avec MAP)

Le Maroc veut séduire la City

Les opportunités d’affaires offertes au Maroc et les perspectives de la coopération maroco-britannique sont au centre des travaux de la 2e édition du « Morocco Capital Markets Days » organisé les 24 et 25 avril au London Stock Exchange. Initié en partenariat avec la bourse de Casablanca, cet événement est l’occasion de promouvoir la place financière marocaine à l’international et de présenter l’environnement économique et financier marocain ainsi que les potentialités du marché marocain des capitaux. Le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord Tobias Ellwood a souligné les énormes opportunités d’affaires offertes dans les deux pays partenaires et amis de longue date. Le responsable britannique a également mis en avant les atouts de l’économie marocaine, sa position géostratégique exceptionnelle, la forte présence du secteur privé marocain en Afrique et la stabilité politique et économique du Royaume qui s’érige désormais comme porte d’entrée pour le marché africain.

La secrétaire d’Etat chargée du tourisme Lamia Boutaleb a, pour sa part, mis l’accent sur l’importance de la « Morocco Capital Markets Days » qui se veut une plateforme d’un échange fructueux entre les dirigeants d’entreprise et les investisseurs des deux pays. « Le Maroc est devenu une destination attractive » pour les investisseurs et les touristes étrangers grâce à ses atouts compétitifs, a-t-elle dit. Le secteur touristique occupe une place importante dans l’économie marocaine et contribue au développement socioéconomique du pays. Ce secteur attire des investissements considérables, génère des revenus substantiels et constitue une source indispensable de devises. Il est aussi 2ème contributeur au PIB national et deuxième créateur d’emplois.

Pour le directeur général de la Bourse de Casablanca, M. Karim Hajji, l’organisation de cet événement permet de présenter aux investisseurs britanniques les projets de partenariat dans les secteurs stratégiques comme l’automobile, l’aéronautique, le tourisme et l’agriculture, sans oublier l’investissement à la bourse casablancaise. Cette année, les « Morocco Capital Markets Days » connaissent la participation d’une trentaine d’investisseurs de renom avec plus de 160 rencontres B-to-B, a-t-il précisé, se félicitant de l’intérêt croissant que suscite le Royaume pour les hommes d’affaires britanniques.

 

 

 

contributions

Tribune libre

Wydad et Raja : Grandeur et décadence!

Alors que son éternel rival, le Raja,  vit l’une sinon la plus grave crise de son histoire le Wydad traverse  quant à lui une période faste et caracole tant sur le plan national que continental. Champion du Maroc pour la treizième fois depuis la création de la Fédération Royale Marocaine de Football et la dix- neuvième fois si l’on prend en compte ses titres sous l’occupation française, le WAC domine de la tête et des épaules le football national où il a pratiquement fait cavalier seul cette saison. (suite…)


Chronique

Le pari fou réussi par Abdelhak Mendoça

Ils sont rares ceux qui savent que le RAC est l’un sinon le plus ancien club du Maroc. Crée en 1917 le Racing  Athlétic Club de Casablanca a été durant de longues années un acteur primordial et incontournable du championnat du Maroc avant  et post indépendance. La preuve en est que le club cher à feu Daniel Pilard, journaliste et entraineur, a été champion à trois reprises (1945, 1954 et 1972) avant de remporter une coupe du Trône en 1968 contre le Raja et d’accéder à une autre finale contre le Chabab de Mohammedia en 1972, finale qui n’a jamais été disputée. Le RAC a été, par ailleurs, vice-champion en 1962 et en 1965.

(suite…)

Chargement...