Scandale

François Fillon et les billets tordus

François Fillon et les billets tordus
  • Marocains partout
  • 27 Janvier 2017 - 09:43
  • Abderrahim Bourkia (Paris)

François Fillon, le candidat de « l’honnêteté », ébranlé. Voici une affaire qui va faire monter davantage le dégout en Hexagone. Et un véritable tournant dans la campagne présidentielle. Pénélope Fillon est au cœur d’une enquête préliminaire concernant sa collaboration à la Revue des deux mondes. Hier, jeudi 26 janvier 2017, François Fillon s’est mal défendu sur le plateau du 20h de TF1. Pas convainquant et en manque d’arguments et la justice devrait se prononcer pour trancher soit que madame Fillon a effectivement travaillé ou pas. La question qu’on se pose : Comment expliquer que deux notes de lecture valent 100.000€ ? Ecrire mieux ne justifie en aucun cas une telle rémunération. Les faits reprochés aux couples Fillon ont été révélés par le Canard enchainé qui souligne que Penelope Fillon a commencé à percevoir 5.000 euros brut mensuels en mai 2012, et ce jusqu’en décembre 2013. L’ancien directeur de la publication, Michel Crépu, assure selon le Monde, l’avoir embauchée après coup de fil de Marc Ladreit de Lacharrière, patron de la holding qui détient la Revue et ami de François Fillon :

Un après-midi, Marc Ladreit de Lacharrière m’a appelé et m’a dit :

– Penelope Fillon s’ennuie. Pourrait-elle critiquer quelques livres ?

Par ailleurs, Michel Crépu a affirmé de n’avoir « jamais eu affaire à elle, ni physiquement, ni au téléphone, ni même par mail ». 

Et de poursuivre davantage : « Cela peut arriver qu’on écrive à distance, le problème c’est le travail qui a été fait… ».

Une note qui fait 2.500 signes, sur deux colonnes et concerne un ouvrage du romancier Lucien Azay, primé par le prix de La Revue des deux mondes en 2012, signé sous le pseudonyme Pauline Camille. La seconde, éditée un mois après qui comporte moins de 1.000 signes consacrés à l’essayiste William Marx, lui aussi distingué à l’occasion du même prix.

Les deux notes :

François Fillon

Puis ceci :

François Fillon

De simples billets de presse. Décidément les plus de l’histoire du journalisme.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...