Home / Economie & Entreprise / Forum GENI-Entreprises : l’Afrique en mouvement

Forum GENI-Entreprises : l’Afrique en mouvement

Le Forum GENI-Entreprises a tenu son 15e édition, 14 et 15 mars 2018, sous les couleurs africaines en adoptant comme thème «Capital humain : investissement stratégique pour une Afrique innovante». Organisée par l’Institut National des Postes et Télécommunication(INPT), l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique et d’Analyse des Systèmes (ENSIAS), l’Ecole des Sciences de l’Information (ESI) et l’Institut National de Statistique et d’Economie Appliquée(INSEA), le Forum GENI-Entreprises est devenu un rendez-vous annuel dans le domaine des technologies de l’information et du numérique, prépare également les élèves ingénieurs pour qu’ils soient à la hauteur des attentes des entreprises participantes.

Les élèves ingénieurs ont ainsi pu profiter d’ateliers de coaching ainsi que d’entretiens avec les entreprises participantes. Cette édition a connu un grand succès avec la participation de plus de 60 entreprises et plus de 5000 visiteurs qui ont fait le déplacement à l’INPT pour assister à des conférences plénières, des tables rondes et des talk-shows. Les Ministres, officiels et intervenants qui ont participé à ce forum ont souligné, de manière unanime, l’importance que revêt le capital humain tant par la qualité de sa formation que par son expertise afin d’accompagner la stratégie de développement du Maroc sur le plan national ainsi que continental.

Une table ronde sous le thème les défis du système éducatif et leur impact sur le développement des pays africains a été organisée le 14 mars. Les intervenants ont mentionné que le capital humain constitue le facteur le plus important pour le développent des pays. Les défis des systèmes éducatifs ont été résumés dans le syndrome AFRIQUE : Accès à l’éducation, Formation des enseignants et des directeurs des écoles, Ressources limitées, manque d’Infrastructures, Qualité de la formation, l’Université et son déphasage avec les exigences du monde de travail et l’Equité dans l’accès à la formation. Et la Conférence qui a eu lieu le 15 mars s’est tenue sous thème, « la fuite des cerveaux : opportunités et menaces ». Lors du débat, les conférenciers ont tous convergé vers l’utilisation des termes immigration ou exode des cerveaux. Ils ont souligné que si le Maroc est riche en compétences, l’exode de ses cerveaux représente, cependant, un grand risque pour son capital humain.

About Rédaction

Check Also

CCG

La CCG toujours à fond(s) pour les TPME

Près de 25 milliards de dirhams (MMDH) de crédits ont été garantis et octroyés au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *