Home / Maroc / FICAR, le film d’auteur fait son cinéma

FICAR, le film d’auteur fait son cinéma

FICARLa ville de Rabat accueille actuellement la 23e du festival International du Cinéma d’Auteur (FICAR) qui se poursuit jusqu’au 24 novembre 2018. L’ouverture du festival a été marquée par un hommage à l’actrice marocaine Fatima Harrandi (Raouia) en reconnaissance de sa brillante carrière artistique. Les organisateurs ont également honoré l’acteur égyptien Mahmoud Hemida ainsi que le cinéaste américain d’origine éthiopienne Haile Gerima. Une cérémonie, organisée par l’Association du Festival international de Rabat pour la culture et les arts avec le Liban comme invité d’honneur, qui s’est déroulée vendredi soir au Théâtre national Mohammed V. Il y a eu la projection du film japonais « Une affaire de famille » de  Hirokazu Kore-Eda, vainqueur de la Palme d’or du la meilleure réalisation.

Plusieurs films sont en compétition notamment « Youtopia » du réalisateur italien Berardo Carboni, « Resurrection » de Kristof Hoornaert (Berlgique), « Good morning » du Franco-Libanais Bahij Hojeij, « Namme » réalisé par Zaza Khalvashi (Géorgie), « Volcano » du Serbe Roman Bondarchuk ou encore « Weldi » du Tunisien Mohamed Ben Attia. L’Irak est représenté par « The journey » de Mohamed Al Daradji alors que l’Iranien Nima Eghlima présentera son film « Amir ». Des productions tel que « El autor » de l’Espagnol Martin Guenca, « La dormeuse Duval » du Français Manuel Sanchez, « Solo » de Abdellatif Abdelhamid (Syrie) ou encore « Ecrire sur la neige » du Palestinien Rashid Masharawi sont également en lice. Coté national, il y aura les films « Nadira » de Kamal Kamal et « Laaziza » de Mohcine Besri.

Le jury du festival, présidé par le cinéaste et professeur de cinéma Haile Gerima, est composé de la professeure en psychologie de l’acteur, Rose-Marie Chahine (Liban), de l’artiste-peintre Hassan Bourkia (Maroc), du chercheur en philosophie Manuela Paschi (Italie), du réalisateur David Pierre Fila ( France-Congo), de la journaliste spécialisée Cathrine Ruelle (France), et de la journaliste et cinéaste Lidia Peralta Garcia (Espagne).

About Rédaction

Check Also

Abdelkrim Benatiq

A Oujda, Abdelkrim Benatiq veut mobiliser la jeunesse africaine 

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ – Si certains pays voient en la migration une contrainte, ou même une ...