Home / Maroc / Festival Gnaoua poursuit son odyssée  

Festival Gnaoua poursuit son odyssée  

Festival GnaouaMUSIQUE – A la veille de sa 22e édition, on peut raisonnablement considérer Festival Gnaoua et Musiques du Monde une authentique institution culturelle. «(…) une odyssée que se sont appropriés des millions de Marocains, une odyssée dont ils sont fiers. » selon les mots de la productrice Neila Tazi Abdi, qui signe l’édito de ce rendez-vous incontournable. Les plus grands maâlems et des artistes de grand talent joueront le jeu et partageront du 20 au 23 juin 2019 à Essaouira avec générosité, sincérité et énergie des moments d’exploration musicale inédits et audacieux. Car c’est au voyage que nous invitent tous ces musiciennes et musiciens.  

Voyage dans les musiques les plus authentiques avec les Cubains Osain des Monte, les Touaregs Tinariwen, les plus dignes représentants du flamenco Maria del Mar Moreno et Jorge Pardo, ou encore les Amazighs Imdiazen. Voyage dans la musique la plus contemporaine avec l’artiste sorcier congolais Baloji, ou la chanteuse britannique d’origine tamoule Susheela Raman. Mais aussi voyage au cœur de la tagnaouite : les maâlems nous offriront le meilleur d’eux-mêmes. Des lilas les plus pures aux projets les plus novateurs… ce sont près de 20 concerts qui donneront l’occasion une fois de plus à cette musique Gnaoua de montrer toute la palette de talents qu’elle offre. Ces différents voyages ne sauraient s’épanouir sans l’énergie et la touche de la jeunesse. Créatrice, innovante mais aussi porteuse de flambeau, la jeunesse est chère au cœur du Festival et elle sera dignement représentée : le talentueux jeune maâlem Houssam Gania, l’étoile montante de la world africaine MohKoyaté, les fougueux Betweenatna…  

Le plaisir de la découverte est assuré ! Pour la mémoire, un hommage, une dernière balade dans l’univers de la grande figure de jazz, Feu Randy Weston, éternel amoureux des Gnaoua et incarnation vivante de l’universalité musicale à travers les styles. Et enfin pour l’espoir, le Forum des droits de l’Homme s’ouvre aux idées et aux alternatives que projettent pour un monde meilleur des femmes et des hommes venus de tous horizons : cette année, ils plancheront sur une problématique majeure de notre temps : « La force de la culture contre la culture de la violence ». C’est à tous ces voyages, dans le temps et dans les âmes, auxquels invite le festival : se laisser aller, écouter, voyager, partager et vivre trois jours de magie. 

About Rédaction

Check Also

Abdelkrim Benatiq

A Oujda, Abdelkrim Benatiq veut mobiliser la jeunesse africaine 

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ – Si certains pays voient en la migration une contrainte, ou même une ...