Home / Afrique / Falilatou Dogo, une femme à la tête de l’athlétisme togolais

Falilatou Dogo, une femme à la tête de l’athlétisme togolais

Falilatou DogoSPORT – Pour une première, c’en est une ! Au Togo, c’est une femme qui prend la tête de Fédération d’athlétisme. Falilatou Dogo vient d’être élue à la présidence de la Fédération Togolaise d’Athlétisme (FTA), à l’issue du congrès électif tenu ce samedi 19 juin à Lomé.  Falilatou Dogo a remporté les élections à la Fédération Togolaise d’Athlétisme ce samedi au congrès électif. Elle succède à Assima-Kpatcha Essoham, qui n’a pas été candidat à sa propre succession. Falilatou Dogo a battu son challenger Dieudonné Djobokou avec 34 voix contre 22. Elle aura donc pour mission de redorer le blason de cette fédération pendant les quatre prochaines années.

Cette juriste ambitionne de révolutionner l’athlétisme togolais et de sortir la discipline des maux qui la gangrènent. Vice-présidente de la région 2 Afrique d’athlétisme, Falilatou Dogo a présenté un programme ambitieux dont le but est le développement de l’athlétisme à la base. La nouvelle présidente de la FTA veut tout d’abord s’attaquer à la formation des entraîneurs et encadreurs des athlètes à travers des formations régulières. « Il est important que les entraîneurs maîtrisent les techniques de notre sport afin de rendre nos athlètes plus performants. Ce n’est pas la ressource humaine qui manque, mais plutôt une formation accentuée pour avoir des techniciens de niveau supérieur », avait-t-elle déclaré avant son élection au protail togolais d’infos sportifs Djenasport.

About Rédaction

Check Also

L'Afrique

PCNS : L’Afrique telle qu’elle se décrit

Le Policy Center for the New South (PCNS) a présenté, mercredi 23 juin 2021, la ...