Salon FITUR

A Madrid, le tourisme marocain écolo séduit

  • 23.01.2017 - 11:37
  • MAP

Au FITUR 2017, Salon international du tourisme de Madrid, le tourisme marocain a été récompensé par le Prix de l’engagement pour le tourisme durable, décerné par la revue espagnole spécialisée dans le tourisme rural et d’aventure «Aire Libre». Ce prix, décerné dans le cadre aussi de la proclamation par les Nations Unies de 2017 comme […]


Tourisme

Marrakech dévoile ses atouts à Madrid

  • 19.01.2017 - 10:54
  • Rédaction

Le conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech participera à la 36e édition du salon international du tourisme FITUR (Feria Internacional de Turismo), prévu du 20 au 24 janvier 2017, à Madrid.  Ouvert à l’ensemble des marchés émetteurs et réceptifs de l’Amérique latine, le salon FITUR constitue un point de rencontre mondial entre les professionnels […]

Diaporama

Blogs

Au salon EQUIP AUTO, l’industrie marocaine veut rouler des mécaniques

A Paris, l’industrie marocaine de l’automobile se veut conquérante pour promouvoir ses atouts et ses compétences. Accompagnant depuis 40 ans le développement du secteur de l’après-vente, EQUIP AUTO, qui se tient à Paris du 17 au 21 Octobre 2017, est devenu un événement référant sur la zone EMEA. Ce rendez-vous accueille à chaque édition plus de 1400 exposants dont 70% d’internationaux venus de 34 pays et pas moins de 95000 visiteurs.

Le secteur automobile marocain participe à l’édition 2017 de ce salon par un pavillon national de 120 m² qui constituera une opportunité pour présenter les grands atouts du secteur automobile national. Une opportunité pour les professionnels de l’automobile pour s’enquérir d’une offre exhaustive proposée par les fabricants, les équipementiers ou les distributeurs, au niveau de ce marché et même par les entreprises internationales.

Cet essor remarquable est conforté par la structuration actuelle du secteur en écosystèmes performants, conformément au Plan d’accélération industriel (PAI) 2014-2020, qui constituent de précieux catalyseurs de la montée en gamme de la filière automobile, et de son ancrage dans l’industrie mondiale.

 

Rédaction (Paris)

Mounia Boutaleb s’adjuge le prix Jose Diaz Fuentes

L’art pictural marocain vient de se distinguer à nouveau grâce à l’artiste Mounia Boutaleb qui s’est vue décerné le 21 juillet le prix espagnol Jose Diaz Fuentez. Mounia Boutaleb a réussi à décrocher ce prix alors qu’elle était en compétition avec 80 peintres venus des quatre coins du monde, soit plus de 200 œuvres. Les œuvres de l’artiste marocaine Mounia Boutaleb se sont magistralement distinguées, 12 au 15 avril 2017, lors du Salon mondial d’Art de Dubaï (World Art Dubai). Ce salon mondial accueillait une collection diverse d’œuvres d’art modernes, contemporaines et raffinées.

Par des couleurs vives et pleines de joie, Mounia Boutaleb compose des éclats de lumière à travers un processus bien maîtrisé. Son art est le lieu où tout se crée à partir de l’intuition et des émotions qui lui permettent de trouver l’équilibre et l’harmonie intérieures. Sa peinture permet à tout un chacun de retrouver sa liberté et d’accéder à diverses thématiques, avec au centre de toute chose, l’individu et son rapport à l’Autre.

Pour elle « la diversité, c’est la vie ». C’est pourquoi ses œuvres sont l’expression de diverses tensions intérieures qui ont été canalisées et qui permettent d’éclore la sérénité. La peinture devient ainsi une communication instinctive, qui permet au spectateur de réfléchir, sur lui, sur l’être qu’il est et sur le monde qui l’entoure, afin de se découvrir parmi les reliefs, les formes et les couleurs.

contributions

Compétences expatriées : A quand la modernité émancipatrice ?

Le retour des compétences expatriées :  un levier de sortie de crise

Le constat : Nous traversons, au Maroc, une période de turbulences sociales menaçant la stabilité du pays. Le risque est grand, si rien de sérieux n’est entrepris, de voir le pays basculer dans une voie difficile. La situation est aujourd’hui plus préoccupante avec les récents événements notamment dans le Rif. Les marocains, d’Al Hoceima et d’ailleurs, revendiquent des réformes dans plusieurs secteurs socio-économiques, mais ne voient depuis longtemps rien venir. Les gouvernements ont failli à accomplir cette noble et légitime mission. Celui du dernier quinquennat a grandement creusé le fossé en perdant le temps dans les spéculations et polémiques stériles au lieu de se mettre à l’ouvrage des mises en œuvre concrètes des projets de développement, notamment suite à l’instauration de la constitution 2011.  (suite…)


Wydad et Raja : Grandeur et décadence!

Alors que son éternel rival, le Raja,  vit l’une sinon la plus grave crise de son histoire le Wydad traverse  quant à lui une période faste et caracole tant sur le plan national que continental. Champion du Maroc pour la treizième fois depuis la création de la Fédération Royale Marocaine de Football et la dix- neuvième fois si l’on prend en compte ses titres sous l’occupation française, le WAC domine de la tête et des épaules le football national où il a pratiquement fait cavalier seul cette saison. (suite…)

Chargement...