Emmanuel Macron s’offre une majorité absolue

  • Marocains partout
  • 19 Juin 2017 - 11:43

Les français ont confirmé le vote du premier tour. Le parti du jeune président Emmanuel Macron, La République en marche, a obtenu, dimanche 18 juin, la majorité absolue à l’Assemblée nationale, au second tour des élections législatives. Avec 350 sièges de députés, l’alliance LREM-MoDem ne réalise cependant pas la razzia qui lui était promise. L’alliance Les Républicains-UDI obtient 137 sièges, les socialistes et leurs alliés, 44. La gauche radicale (PCF et La France insoumise) remporte 27 sièges, et le Front national, 8. Les autres formations politiques se partagent les 11 sièges restants.

Emmanuel Macron a donc les mains totalement libres pour appliquer son programme. Macron peut en revanche tirer une autre satisfaction de la victoire d’En Marche ! : L’élection de tous les ministres qui étaient candidats. Pour les Républicains et l’UDI (130 sièges), ces législatives constituent un échec, mais moins important qu’annoncé. Ils restent la première force d’opposition à l’Assemblée. Reste à savoir quel sera le rapport de force au sein de leur groupe entre les «constructifs» qui souhaitent coopérer avec Macron et les tenants d’une ligne plus dure.

Les socialistes et leurs alliés sont en déroute. Avec une cinquantaine de sièges, ils se situent nettement en dessous de leur dernière défaite historique (57 élus en 1993). Dans leur groupe, il faudra également mesurer la répartition entre Macron-compatibles et anti-Macron… De cette débâcle, Jean-Christophe Cambadélis a déjà tiré une leçon : il a annoncé sa démission de son poste de Premier secrétaire du PS au profit d’une «direction collective» dont on ignore encore les contours.

 

 

 

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...