Emmanuel Macron, président de la République !

  • Marocains partout
  • 08 Mai 2017 - 08:31

Né le 21 décembre 1977, Emmanuel Macron a été élu, dimanche 7 mai, président de la République française, à l’âge de 39 ans, avec 66,06 % des voix balayant ainsi son adversaire, Marine Le Pen, candidate de l’extrême droite. Il s’agit d’un changement de génération à l’Elysée, où il prend la suite de François Hollande, 62 ans. Le fondateur d’En marche ! devient ainsi le plus jeune président de la Ve République à son entrée en fonction. S’adressant aux Français dans une allocution prononcée dans un QG, Emmanuel Macron a dit entendre «tous les citoyens», y compris les électeurs du FN, qui ont exprimé «colère et doutes», promettant aussi de «retisser les liens entre l’Europe et les citoyens».

«Je sais les divisions de notre nation qui ont conduit certains à des votes extrêmes et je les respecte», a déclaré le président élu avec plus de 65% des voix en disant avoir pris la mesure «de la colère, de l’anxiété et des doutes» d’une bonne partie de la population. «Il est de ma responsabilité de les entendre en protégeant les plus fragiles, en organisant mieux les solidarités, en luttant contre toutes les formes d’inégalités ou de discrimination», a promis le président élu dans une intervention d’une dizaine de minutes.

Outre un rapide hommage à François Hollande, Emmanuel Macron s’est aussi engagé à «retisser les liens entre l’Europe et les peuples qui la forment, entre l’Europe et les citoyens». «Je défendrai la France, ses intérêts vitaux, son image, son message, j’en prends l’engagement devant vous. Je défendrai l’Europe, la communauté de destins que se sont donnés les peuples de notre continent. C’est notre civilisation qui est en jeu», a expliqué Emmanuel Macron devant un drapeau européen et français. Le président élu s’est engagé à «garantir l’unité de la nation», en précisant vouloir s’adresser «à tout le peuple de France» et donner au pays «une sève nouvelle». «Ma responsabilité sera d’apaiser les peurs, de nous faire renouer avec l’optimisme», a estimé l’ancien ministre de l’Économie.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...