El Jadida sous le charme de Jawhara

  • Marocains partout
  • 04 Août 2017 - 10:24

Le Festival international Jawhara s’est ouvert à El Jadida, jeudi 3 août 2017, avec la traditionnelle parade. Sous le soleil, la foule était au rendez-vous à Cité portugaise. La parade a circulé, déambulé, en spirales et circonvolutions avec une déferlante de bidons, roues et tricycles. Le tout animé par des percussionnistes, musiciens et acrobates dans une profusion de rouge et sur des rythmes populaires. Un spectacle de rue haut en couleurs et en sons avec des cracheurs de feu, des échassiers, des acrobates, mascottes et même clowns… Autant de disciplines artistiques qui ont animé avec brio et talent la parade, et font preuve d’une grande créativité dans leur mise en œuvre et dans leurs costumes.

La soirée de ce premier jour du 7e festival Jawhara était marquée par la prestation remarquable du chanteur, Maxime Karoutchi. Cet artiste, porte-flambeau de la musique traditionnelle marocaine, a conquis un public nombreux grâce à leurs prestations énergiques. Maxime Karoutchi a livré un concert mémorable qui restera dans les annales du festival, le plus grand rendez-vous culturel de la région. Puis, il y a eu aussi chanteuse syrienne Howaïda Youssef qui a gratifié le public de la scène d’El Jadida de ses tubes anciens et nouveaux à l’instar de «Aala mine», «Chway Chway», «Ghayeb», «Mabitakhoud Ghalwa», «M’andam Aaleik» et d’autres chansons de son riche répertoire.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...