Rapport

Doing Business : le Maroc fait du surplace

Doing Business : le Maroc fait du surplace
  • Marocains partout
  • 26 Octobre 2016 - 14:34
  • Rédaction

L’économie marocaine se trouve au 68e rang sur 190 économies dans le classement Doing Business 2017 sur la facilité à faire des affaires que vient de publier comme chaque année la Banque mondiale et sa filiale en charge du secteur privé la SFI. Cette année encore, l’institution a révisé ses critères de calcul, et sur la base de ces indicateurs le Maroc reste à la même place qu’en 2016. Toutefois, le pays améliore son score qui passe à 67,50 points au lieu de 65,82 l’an passé.

« Grâce à des efforts soutenus de réformes, le Maroc fait son entrée parmi le premier tiers des pays ayant le meilleur environnement des affaires. En valeur absolue, le Maroc améliore son score et réduit son écart en s’approchant des résultats des meilleures pratiques», commente la Banque Mondiale dans un communiqué. Dans le détail, cette amélioration du score provient des cinq récentes réformes adoptées et relatives à la simplification de la création d’entreprises, l’enregistrement de titres fonciers, la mise en place d’un système d’évaluation de la solvabilité des emprunteurs, la protection des actionnaires minoritaires et la simplification des procédures d’importation.

« Le Maroc a renforcé la protection des investisseurs minoritaires en clarifiant les structures de propriété et de contrôle et en exigeant une plus grande transparence des entreprises » détaille l’organisation internationale. Les efforts du Maroc quant à l’amélioration de l’efficience de l’administration et l’introduction de certaines procédures administratives en ligne ont été également salués. L’instauration d’un Crédit Bureau établissant un scroing pour les clients fait aussi partie des points positifs enregistrés pour le Maroc.

Au plan international, à noter que cette année la France recule d’une place à la 29e. L’Espagne progresse d’un point au 32e rang. La Nouvelle-Zélande détrône elle Singapour à la première place. Dans ce Doing Business 2017, le Maroc progresse sur de plusieurs points comme la protection des actionnaires minoritaires, les transferts de propriété ou l’obtention des prêts mais recule sur le paiement des taxes ou le raccordement à l’électricité.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...