DiasporaLab soutient les investisseurs en Afrique

  • Marocains partout
  • 07 Juillet 2017 - 14:32

Une vingtaine de porteurs de projet d’origine algérienne, marocaine, sénégalaise ou tunisienne et résidant en Europe vient de bénéficier à Marseille d’un atelier d’information et de coaching pour créer leur entreprise en Afrique. Le DiasporaLab est une initiative menée dans le cadre du projet européen DiafrikInvest et vise à encourager et soutenir les porteurs de projet et chefs d’entreprise résidant en Europe qui souhaitent créer une entreprise dans leur pays d’origine. Une vingtaine de porteurs de projet ont été sélectionnés pour bénéficier de ce pré-accompagnement en France, avant de concrétiser leur projet en Afrique.

Le DiasporaLab est un atelier de deux jours proposant informations sur le climat des affaires en Algérie, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie, rencontres en B-to-B avec des experts venus des 4 pays (représentants institutionnels, juristes, experts-comptables, experts en financement) et des sessions de coaching. Ce DiasporaLab est un événement soutenu par l’Union européenne dans le cadre du programme DiafrikInvest, le Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur et la Ville de Marseille. Il est coordonné par l’agence ACIM, en collaboration avec Finances et Conseil Méditerranée – FCM et bénéficie du parrainage de l’Union pour la Méditerranée – UpM.

Le projet DiafrikInvest a pour ambition d’accélérer et d’accompagner la mobilisation des hauts talents, des entrepreneurs et des investisseurs de la diaspora pour dynamiser les relations d’affaires entre l’Europe, le Maroc, le Sénégal et la Tunisie, et ainsi contribuer au développement économique. Le projet est mis en oeuvre, pendant trois ans (2016-2019), dans le cadre du Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement (Processus de Rabat) qui rassemble plus d’une cinquantaine de pays le long de la route migratoire ouest-africaine. Il est cofinancé, à hauteur de 90%, pour un montant de 2 millions € par l’Union européenne pour soutenir les engagements pris dans la Déclaration de Rome qui initie une nouvelle phase du processus de Rabat en renforçant les synergies entre migration et développement. DiafrikInvest est coordonné par ANIMA Investment Network, dans le cadre d’un consortium constitué de 6 partenaires et 1 associé.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...