Bourse

Cosumar parachève l’absorption totale de Sucrafor

Cosumar parachève l’absorption totale de Sucrafor
  • Marocains partout
  • 25 Novembre 2016 - 17:02
  • Rédaction

L’opérateur sucrier national, Cosumar a annoncé vendredi l’arrêt, par son Conseil d’Administration, réuni le 14 octobre dernier, du projet de fusion avec la Sucrerie Raffinerie de l’Oriental, Sucrafor. Ce projet de fusion qui consiste en l’absorption de Sucrafor (société absorbée) par Cosumar (société absorbante) est motivé notamment par la détention par Cosumar de près de 91% du capital de Sucrafor, la présence de liens en management et d’une complémentarité entre les activités des deux sociétés, souligne Cosumar.

A cet effet, Cosumar aura la propriété et la jouissance des biens et droits de Sucrafor, y compris ceux qui auraient été omis, à compter du jour de la réalisation définitive de la fusion, indique le communiqué. L’actif net apporté par la société absorbée s’élève à 225.081.020 dirhams (DH). Quant à l’apport de Sucrafor, il devrait en principe être rémunéré par l’attribution à ses actionnaires de 926.804 actions (en nombre arrondi) d’une valeur nominale de 10 DH chacune, à créer par Cosumar qui augmenterait en principe son capital social d’une somme de 9.268.040 DH, ajoute la même source. Selon Cosumar, la fusion sera réalisée avec effet rétroactif au 1er janvier 2016 et entraînera la dissolution anticipée de la société Sucrafor.

Cosumar a pu tirer profit cette année d’une excellente campagne sucrière, portant son taux de couverture des besoins nationaux à près de 50%, contre 43% à fin 2015. A fin juin 2016, le groupe a hissé son chiffre d’affaires à 6,2 milliards de DH, en hausse de 12,1%, pour un RNPG en amélioration de 27,6% à 515,6 MDH. Le sucrier devrait également profiter de sa stratégie de développement de l’amont agricole national en s’appuyant sur les plans d’actions entrepris dans le cadre du Contrat-Programme sucrier 2013-2020 et du Plan Maroc Vert. Ainsi que de l’amélioration de la compétitivité et de la flexibilité de l’outil industriel, en cours de finalisation pour un investissement de 1,08 milliard de DH.  La fusion par absorption de sa filiale Sucrafor vise à optimiser les moyens et renforcer les synergies entre les deux entités, leur permettant d’accroître leurs performances globales.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...