CLIMAT

COP22 : Quand la société civile s’est fortement mobilisée

COP22 : Quand la société civile s’est fortement mobilisée
  • Marocains partout
  • 20 Décembre 2016 - 11:37
  • Rédaction

Un mois après la clôture de la 22e Conférence des Parties (COP22) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, le pôle Société civile du Comité de pilotage de la COP22, conduit par Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) du Maroc, dresse son bilan. En mobilisant en amont de la COP22 la société civile et les acteurs non étatiques nationaux et internationaux, le pôle Société civile a permis un engagement très significatif de ces parties prenantes pour la lutte contre les changements climatiques. Un programme riche en rencontres, débats, activités, conférences et événements parallèles a démontré l’implication des organisations de la société civile et des acteurs non étatiques pour une action climatique efficace et urgente. Afin de préparer la participation des acteurs de la société civile à la COP22, le pôle Société civile a accompagné l’organisation de la MedCOP Climat et de 6 rencontres régionales au Maroc. Cette dimension régionale continue puisque d’autres rencontres seront organisées dans les autres régions du Royaume.

La présidence marocaine de la COP22 a fait de la mobilisation des organisations de la société civile une priorité. Ainsi, pour la première fois dans l’histoire des COP, une rencontre aura lieu début 2017 entre la présidence marocaine et la société civile. Les 9 constituantes seront ainsi réunies pour faire le bilan de la COP22 et étudier les différentes facettes de la collaboration avec le Maroc tout au long de sa présidence. « La COP22 a montré une mobilisation remarquable de la société civile marocaine, africaine et internationale qu’il s’agit maintenant de prolonger. Il s’agit de capitaliser et de prolonger cet acquis. La COP22 a marqué un tournant dans la mobilisation des acteurs non-étatiques », déclare M. Driss El Yazami.

Situé dans la Zone Verte du site de Bab Ighli qui a accueilli la COP22 du 7 au 18 novembre derniers, l’espace société civile et autres acteurs non étatiques, d’une superficie de 10 000m2, a connu la participation de plus de 300 exposants répartis sur 152 espaces. 680 activités, débats et conférences ont été organisées. Au total, 60 nationalités ont été représentées. Intéressées par les initiatives et les actions de la société civile, 24 000 personnes en moyenne par jour, avec un pic de 27 000 le 15 novembre, ont visité cet espace. La présence des acteurs de la société civile à la COP22 s’est aussi observée au-delà du site de Bab Ighli notamment à travers la grande marche de l’action climatique dans la ville de Marrakech qui a vu la participation, le 13 décembre, de plus de 7 500 personnes.

 

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...