Home / Maroc / Confinement : ces films à surtout ne pas voir… 

Confinement : ces films à surtout ne pas voir… 

films CINÉMA – En cette période particulière marquée par le confinement, une situation complètement inédite, on passe plus de temps devant les écrans pour nous évader d’une réalité parfois déprimante. On n’a jamais autant regardé des fictions sur internet, l’une des rares distractions encore disponibles.  

Mais attention, il ne faut pas que ce divertissement ne provoque en nous l’angoisse ou encore un stresse dont on se passerait. La rédaction de Marocainspartout vous déconseille ces films qui, pour le moment, vous feront plus de mal que de bien.  

Contagion (thriller américain 2011)  

Avec ce film, on y est carrément dedans aujourd’hui. Peu après son retour d’un voyage d’affaires à Hong Kong, Beth Emhoff décède subitement d’une infection inconnue. Son jeune fils meurt un peu plus tard, le même jour qu’elle. En revanche, Mitch, son mari, semble hors de danger. Une épidémie à l’échelle mondiale voit bientôt le jour. Un supplice qu’il ne faut surtout pas s’infliger en ce moment… 

Shining (film d’horreur américain 1980) 

Il s’agit d’un classique. Cette adaptation du best-seller du même nom signé Stephan King se déroule dans un hôtel transformé paradoxalement en huis clos de la terreur. Avec le confinement, il vaut mieux éviter. 

 Panic Room (thriller américain 2002) 

Dans ce film, Jodie Foster incarne une femme, récemment séparée, qui emménage avec sa fille dans une grande maison équipée d’une pièce aux allures d’abri anti-atomique, destinée à servir de refuge aux occupants en cas d’agressions extérieures. Malheureusement, dès la première nuit, trois malfrats pénètrent dans la maison. L’héroïne et sa fille se réfugient alors dans la panic room. Confinées.  

Je suis une légende (Science-fiction américaine 2007) 

Ce long-métrage a connu un succès phénomène grâce à l’incroyable interprétation de Will Smith qui joue l’unique personne de l’intrigue. Il s’agit d’un brillant scientifique, immunisé contre un terrible virus – créé de la main de l’homme – qui a dévasté la race humaine. Le dernier être humain vivant dans ce qui reste de New York.  

8 Jours plus tard (fiction post-apocalyptique britannique 2002) 

Il s’agit d’un film qui a bouleversé le genre. Ce long-métrage qui aurait même inspiré les créateurs des comics “The Walking Dead”. Incarné par l’Irlandais Cillian Murphy, Jim quitte l’hôpital et parcourt les rues d’une ville totalement désertée. Poursuivi par des Zombies, il est aidé par deux personnes. Les trois survivants parcourront la ville en quête d’un refuse.  

Misery (thriller américain 1990) 

Voici une autre adaptation d’un roman de Stephan King que vous feriez mieux d’éviter en ce moment. James Caan y joue le rôle d’un écrivain qui doit sa gloire à ses romans à l’eau de rose. Il vient d’achever son dernier manuscrit où il détruit l’image convenue de son héroïne Misery. Accidenté lors d’une tempête de neige, Sheldon se retrouve hébergé par une admiratrice possessive et maniaco-dépressive 

 

 

About Rédaction

Check Also

Raja

Le Raja et le Wydad héritent des Égyptiens en demi-finales

Le hasard fait bien les choses!Ainsi les demi-finales finales de la Ligue des champions d’Afrique ...