Home / Maroc / Ciné : Festival de Salé, une affaire de femmes

Ciné : Festival de Salé, une affaire de femmes

festival de SaléLe Festival international du film de femmes revient à Salé, et ce jusqu’au 29 septembre 2018, avec cette année le Brésil comme invité d’honneur. Organisée par l’association Bouregreg, ce festival de Salé sera marquée par la participation de 12 films à la compétition officielle des long-métrages, représentant 18 pays des cinq continents, dont 11 seront exclusivement projetés au Maroc. Si au royaume de la pellicule, on est un peu loin de la parité réalisateurs/réalisatrices, même chez les jeunes, les organisateurs du festival ont ratissé large afin que la majorité des œuvres, toutes produites en 2018, soient entièrement réalisées par des femmes.

Cinq films seront en lice dans la compétition des documentaires, qui est consacrée à la lutte des femmes pour l’égalité des droits et l’élimination de toute forme de discrimination. Cette année, il y aura une nouvelle rubrique consacrée à la femme dans les classiques du cinéma africain. Un hommage sera, également, rendu à quatre personnalités féminines du monde du cinéma, à savoir la réalisatrice Selma Baccar, (Tunisie), la productrice Sara Silveira (Brésil) et les comédiennes Rania Farid Chawki (Egypte) et Houda Rihani (Maroc). Ce festival s’assigne pour finalité d’approfondir le débat autour des films dédiés à la femme et de poursuivre l’ouverture sur les expériences créatives, que ce soit au niveau de l’écriture cinématographique ou de la recherche dans les questions y afférentes.

About Rédaction

Check Also

Coupe du Trône

Coupe du Trône : Et si la finale opposait le Raja au Wydad ? 

Loin de nous l’idée de minimiser de la valeur du Wydad de Fès, équipe de deuxième division et encore ...