Chikaya.ma, les réclamations à bout… de clics ?

  • Marocains partout
  • 18 Septembre 2017 - 11:08

Les ministres de l’Industrie et de la Réforme de l’Administration publique viennent de signer une convention de partenariat pour le développement du portail de traitement et de gestion des réclamations des citoyens, qui sera lancé en janvier 2018. Tout individu pourra alors déposer des réclamations auprès de l’administration publique sans avoir à se déplacer. Le site Chikaya.ma agira comme un guichet unique multicanal de dépôt et de suivi des réclamations par les usagers. Un portail qui vient appliquer les dispositions du décret n° 2-17- 265, approuvé par le gouvernement en juin 2017.

Ce projet est réalisé conjointement par le ministère de l’Industrie, qui s’est chargé du « volet technique du portail et accompagnera son déploiement dans les établissements publics qui en bénéficieront », et le ministère de la Réforme de l’Administration publique, qui assurera le déploiement et veillera à l’application du cadre législatif relatif au service. « La mise en ligne du portail national unifié des réclamations compte au nombre des projets importants inscrits dans le programme e-gouvernement », a expliqué le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy.

De son côté, le ministre chargé de la Réforme de l’Administration publique Mohamed Benabdelkader estime que cette convention « intervient dans le cadre de la volonté du gouvernement de consolider la convergence des projets ministériels». L’application est prête à être déployée au niveau de 29 administrations publiques, dont 12 ministères, 10 établissements publics et 7 conseils de villes, communes et conseils d’arrondissements. Le service sera généralisé à l’ensemble des ministères d’ici fin novembre. Reste à savoir si Chikaya.ma sera en phase avec les attentes des citoyens ou en en totale déconnexion avec la réalité.

.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...