Exposition

Le Centre hispano-marocain s’ouvre à l’art contemporain

Le Centre hispano-marocain s’ouvre à l’art contemporain
  • Marocains partout
  • 26 Décembre 2016 - 15:27
  • MAP

Le Centre d’études hispano-marocain de Malaga, au sud de l’Espagne, accueille actuellement une exposition sur l’art contemporain en relation avec l’égalité des genres, a indiqué le centre sur son site Internet. Cette exposition, intitulée « Revolucionarte : rencontre entre l’art contemporain et le genre », est organisée par l’Association Azul Violeta et entend être un projet participatif et créatif, réunissant onze femmes artistes de la province de Malaga qui analysent l’égalité des genres dans la société à travers l’art. L’exposition connaît la participation des artistes Angela Aznarez, Cristina Fernández, Esther Melguinzo, Gema del Pino, Inmaculada L. Linán, Karolina Kinnander, Mabel Hechevarria, Madeleine Edberg, Mar Cabezas, Myriam Mira et Stella Kamazón.

Les artistes participantes offrent onze regards croisés visant à rapprocher l’art contemporain du public, via une collection multidisciplinaire qui invite à la réflexion sur la citoyenneté et l’égalité des genres. Azul Violeta est une association qui œuvre pour la diversité d’expression. Il s’agit d’un espace de réflexion et de créativité libérée des stéréotypes, ayant pour but de promouvoir l’art dans la ville de Malaga.

Le Centre d’études hispano-marocain, relevant de la mairie de Malaga, a pour objectif principal de développer une plateforme permanente de renforcement des capacités des acteurs municipaux des deux pays dans le cadre de la coopération transfrontalière et décentralisée. Il s’agit aussi d’un centre culturel et d’un lieu d’échange d’expériences entre les acteurs des deux pays voisins, favorisant la connaissance mutuelle et la rencontre entre les cultures des deux rives du Détroit.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...