Home / Afrique / Business : Le Maroc veut s’engager pour la Tanzanie

Business : Le Maroc veut s’engager pour la Tanzanie

La première édition du Forum maroco-tanzanien pour le commerce et l’investissement s’est tenue, samedi à Dar es Salam, avec comme thème central la promotion des échanges commerciaux et de l’investissement entre les deux pays. Cette importante rencontre a été marquée par la participation de la vice-Présidente de la République de Tanzanie, Samia Suluhu Hassan, de plusieurs hauts responsables gouvernementaux tanzaniens, du directeur exécutif de la Fondation tanzanienne du secteur privé (TPSF), de la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et de nombreux opérateurs économiques des deux pays.

Intervenant à cette occasion, la vice-présidente de la République de Tanzanie a souligné que ce premier Forum est une parfaite occasion pour se pencher sur les voies et moyens de booster les relations et les échanges économiques et commerciaux bilatéraux. Elle a ainsi invité les opérateurs économiques et les investisseurs marocains à investir en Tanzanie, pays dont l’économie est en plein essor et qui a fait de « grands progrès » en matière de facilitation du business et d’attraction des investissements étrangers.

De son côté, la présidente de la CGEM, Mme Miriem Bensalah-Chaqroun, a souligné l’engagement de son institution à faire de ce premier Forum maroco-tanzanien un succès, tout en se félicitant du grand engagement de la partie tanzanienne pour l’organisation et la réussite de cette rencontre inaugurale. Miriem Bensalah-Chaqroun a, elle, noté que le volume de ces échanges, qui se chiffre à seulement 6 millions de dollars, reste en-deçà des espérances, d’où l’importance de ce Forum qui permettra de sortir avec une feuille de route sur les mesures à suivre pour booster ces échanges. Elle a notamment cité à ce propos les mesures non tarifaires, la simplification des procédures, et l’établissement d’une desserte aérienne directe entre les deux pays, estimant que la Tanzanie est à même de devenir une passerelle pour l’investissement et les exportations marocaines vers l’Afrique de l’Est, à la faveur des accords de libre échange liant le Royaume avec de nombreux pays.

 

About Rédaction

Check Also

la BAD

La BAD veut industrialiser l’Afrique

Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle ...