Le bio marocain à l’assaut du marché français

  • Marocains partout
  • 27 Octobre 2017 - 08:32

La Fimabio (Fédération Interprofessionnelle des Agriculteurs Bio) vient de participer pour la première fois au salon Natexpo, organisé du 22 au 24 Octobre 2017 à Paris. Natexpo est, depuis 24 ans, l’événement majeur pour l’ensemble des acteurs du marché du bio réunissant producteurs, fabricants, transformateurs, distributeurs et spécialistes du secteur au niveau national et international. Il s’adresse aux professionnels et spécialistes des produits biologiques, diététiques et écologiques, des compléments alimentaires et écologiques.

La Fimabio en a profité pour promouvoir la diversité et la richesse des produits du bio marocain et de communiquer sur ses bienfaits et ses vertus uniques. Le secteur de la chimie-parachimie, dont la cosmétique est partie intégrante, s’est doté d’une vision stratégique dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle (PAI). Deux écosystèmes ont été identifiés à cet effet : La chimie organique et la chimie verte. Ces deux écosystèmes contribueront d’ici 2020 à créer 12.430 nouveaux emplois directs stables et 20.570 emplois indirects, générer un C.A. additionnel de 14,6 milliards de dhs, générer une valeur ajoutée additionnelle de 3,8 milliards de Dhs, et à générer un C.A. à l’export additionnel de 9,8 milliards de Dhs.

Le lancement de ces écosystèmes est appelé à répondre à l’impératif de combler certaines carences du secteur de la chimie (hors phosphates), à savoir notamment, le déficit relevé au niveau des échanges commerciaux (24,5 milliards de dhs), l’atomisation de ses activités qui sont assurées majoritairement par des PME (90% des entreprises réalisent un C.A. inférieur à 200 millions de dhs), ainsi que l’inégale participation de ses entreprises à la création de valeur ajoutée. Sept filières clés sont concernées par cet écosystème : Résines, Peintures techniques, Colles courantes et techniques, Détergence, Cosmétiques Marques De Distribution (MDD) & Bas Prix (Low Cost), Produits d’efficacité énergétique à base organique, Phytosanitaires.

Le marché cosmétique mondial, estimé à 205 milliards d’euros, s’est renforcé en 2016 avec une croissance de + 4,0 %. Le marché des produits cosmétiques bio est quant à lui en plein essor. D’après les derniers chiffres du Baromètre Agence BIO/CSA 2017, 43% des Français en ont acheté en 2016, alors qu’ils n’étaient encore que 24% en 2013. Aujourd’hui, les Français ont le choix, avec un marché où les produits fabriqués à partir d’ingrédients bio sont nombreux et garantis par des labels. On retrouve notamment ceux de Cosmebio  ou encore  de Nature, qui a une vocation internationale.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...