La Berlinale célèbre le cinéma marocain

  • Marocains partout
  • 30 Janvier 2017 - 11:47

Le Festival International du Film de Berlin (Berlinale), qui se tiendra du 9 au 19 février 2017, rendra cette année hommage au cinéma marocain, en accueillant dans sa section Forum de la Berlinale 2017 un spécial Maroc, intitulé « Autour de Bouanani, another Morrocan Cinema ». Organisée en partenariat avec le Centre cinématographique marocain (CCM), cette programmation célébrera la mémoire d’Ahmed Bouanani, une figure de proue du cinéma marocain, ainsi que la génération des précurseurs, et sera marquée par la projection de plusieurs films, dont chacun d’eux sera vu deux fois dans le cadre du festival.

Les films proposés comportent trois longs métrages représentatifs de la tendance qui avait marqué le cinéma marocain des années 1970 et 1980, à savoir « Wachma » (Traces) de Hamid Bennani (1970), un film culte de la cinéphilie marocaine, « Assarab »(Mirage) de Ahmed Bouanani (1979), film synthèse d’une approche du cinéma ancré dans son histoire et sa culture , ainsi que « Hallak derb alfoukra » (Le coiffeur du quartier des pauvres) de feu Mohamed Reggab (1982), inscrit dans la douloureuse quête d’une nouvelle grammaire du cinéma au service des gens de la marge et des sans-voix, avec une interprétation inoubliable de Mohamed Habachi.

La compétition de la prochaine Berlinale affiche complet. Un dernier long métrage a été ajouté et c’est une curiosité: Have a Nice Day de Liu Jian, un film d’animation venu de Chine. Hors compétition sont conviés l’Américain The Lost City of Z de James Gray avec Charlie Hunnam et Robert Pattinson, le Français Sage femme de Martin Provost avec Catherine Deneuve et Catherine Frot, le Britannique Final Portrait de Stanley Tucci avec Geoffrey Rush, Armie Hammer et Clémence Poésy ou encore le Canadien Maudie de Aisling Walsh avec Sally Hawkins et Ethan Hawke.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...