Home / Europe / Belgique / En Belgique, la culture marocaine ça se vit en 2018

En Belgique, la culture marocaine ça se vit en 2018

La culture marocaine sera mise à l’honneur par la Communauté française de Belgique tout au long de l’année 2018 au travers plus d’une cinquantaine d’activités en Belgique et au Maroc, indique, mercredi 27 décembre 2017, le journal belge La Libre Belgique. Le quotidien précise que ces activités seront organisées par Wallonie-Bruxelles International (WBI), l’agence de coopération APEFE (association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger) et l’agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (AWEX). Une mission de haut niveau au Maroc organisée par le fédéral et les trois Régions de Belgique fin novembre 2018 est également programmée dans ce cadre. Des activités seront proposées autour de différentes thématiques, à savoir l’innovation, les femmes, la francophonie, la culture, la jeunesse, l’environnement et le développement économique.

Dans le volet culturel de Maroc 2018, on verra en Belgique (13 et 14 janvier au PBA de Charleroi) le spectaculaire Groupe acrobatique de Tanger, tandis que le théâtre de Liège accueille du 14 au 20 janvier, « Moutoufs », mis en scène par Jasmina Douieb. On pourra écouter à nouveau les formidables « Lettres à Nour » de Rachid Benzine du 24 au 28 janvier au Théâtre de Liège, détaille la publication. A Liège encore, pour clôturer le prochain festival « Pays de danses », l’excellente chorégraphe marocaine Bouchra Ouizguen présentera «Jerada» sur des musiques traditionnelles marocaines et interprété par des danseurs norvégiens. Les artistes marocains ou de la diaspora seront présents en Belgique. Parallèlement, des chorégraphes belges devraient être représentés au Festival « On Marche » de Marrakech en mars, comme les cinéastes belges au festival du film de Meknès. Un spectacle «Salam Rock» racontant les séjours des rock stars au Maroc sera créé à Essaouira fin juin et ouvrira le festival des Inattendues à Tournai.

Tout au long de février, l’association « Moussem », créée en 2001 organise un festival Casablanca. Cette association œuvre à faire entrer dans les institutions culturelles belges un peu de la culture arabe et berbère venue des pays arabes ou de la diaspora chez nous. Elle programme régulièrement des festivals de musique, des concerts, des expos, ajoute le journal. Du 1 au 28 février, Moussem propose à Bruxelles un festival pluridisciplinaire autour de Casablanca avec des artistes marocains du Maroc et de la diaspora. Le programme comporte aussi un volet cinéma, musique et performance. La Libre Belgique rappelle qu’en 2012, un grand festival avait été organisé à Bruxelles et en Wallonie consacré au Maroc à l’initiative des Halles de Schaerbeek, «Daba Maroc».

About Rédaction

Check Also

Montréal

A Montréal, le livre marocain s’offre un salon

La première édition du Salon du livre et de la littérature marocaine est actuellement organisée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *