Home / Economie & Entreprise / La BEI et la Banque mondiale s’associent pour les jeunes

La BEI et la Banque mondiale s’associent pour les jeunes

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque mondiale (BM) viennent de signer à Washington, un accord pour favoriser ensemble le financement des nouveaux entrepreneurs de la région méditerranéenne, en particulier les jeunes et les femmes. L’enjeu étant de développer et soutenir l’initiative Boost MENA, un nouveau dispositif qui favorise l’accompagnement et le financement des nouveaux entrepreneurs dans la région MENA. Cette initiative veut faciliter l’investissement pour les jeunes entreprises des pays de la région Mena tout en prévoyant une assistance technique.  Selon Hafez Ghanem, vice-président de la Banque mondiale pour la région Mena, « le potentiel des jeunes de cette région demeure largement inexploité. Il est plus que jamais essentiel de soutenir les jeunes entrepreneurs, en particulier les jeunes femmes, et les aider à devenir les moteurs de la croissance pour finalement préparer le terrain pour la prospérité et la paix dans le région Mena ».

« Cet accord représente une mise à l’échelle réelle de nos efforts pour encourager les néo-entrepreneurs, non seulement en les aidant au niveau de l’investissement mais aussi en leur fournissant une assistance technique vitale. Le partenariat entre la BEI et la Banque mondiale est également crucial à cet égard car nous mettons en commun notre expertise et pouvons ainsi assurer un impact plus important sur le terrain », commente dans un communiqué Roman Escolano, vice-président de la BEI. La Banque mondiale affirme avoir investi 100 millions de dollars pour faciliter l’accès au financement aux jeunes entreprises de la région Mena. La BEI, elle, mobilise annuellement plus de 1,4 milliard d’euros pour promouvoir les secteurs public et privé dans cette zone.

 

 

About Rédaction

Check Also

CCG

La CCG toujours à fond(s) pour les TPME

Près de 25 milliards de dirhams (MMDH) de crédits ont été garantis et octroyés au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *