Home / video / BaghiNtzewej, la sauce misogyne de Nestlé ne prend pas

BaghiNtzewej, la sauce misogyne de Nestlé ne prend pas

BaghiNtzewej ou «Je veux me marier», s’apparentait à une véritable téléréalité marocaine. Il y avait tous les ingrédients de ce genre d’émission : des prétendantes prêtes à tout, des exigences improbables et des interviews filmées. Sauf qu’il ne s’agissait que d’une campagne publicitaire de la marque d’agroalimentaire suisse Nestlé. Une mini-série qui veut promouvoir un de ses classiques, le lait concentré sucré. Or, cette campagne de pub laissera un goût amer en raison des messages misogynes qu’elle véhicule volontairement.

La marque avait commencé sa campagne par un teaser publié le 30 mars sur sa page Facebook, «A7la la7adat». Il s’agissait d’une annonce sur internet de Lhajja, qui cherche une femme pour son fils Sidi Anas . «Mon fils a une maison en mer, dans la campagne, une voiture… Mon rêve c’est de lui trouver une fille de bonne famille parfaite, mais si elle ne sait pas faire des desserts, ce n’est même pas la peine qu’elle essaie… », disait-elle.

Ce n’est qu’après la diffusion du premier prime, mis en ligne le 22 avril 2018, que le concept fut dévoilé. Les candidates doivent subir plusieurs épreuves, préparées par Lhajja – une bourgeoise au tempérament agressif -, afin de pouvoir prétendre devenir l’épouse modèle pour son  rejeton adoré. BaghiNtzewej revoit dès les premiers instants une vision archaïque de la société patriarcale aux relents misogynes. A trop vouloir être original, Nestlé n’a finalement suscité que dégout et indignation. Les internautes sont tellement remontés contre la marque que certains en appellent même au boycott du lait concentré de Nestlé et autres produits du géant de l’agroalimentaire. «Désolée mais ce concept nuit tout simplement à la femme comme si cette dernière était là pour servir monsieur, sans oublier la belle-mère qui sert, comme d’habitude, de modèle d’une dame autoritaire et mégère en admiration devant son beau Sidi weldi… », s’insurge une internaute. «@Nestle Maroc, C’est une honte d’entretenir et véhiculer de telles idées au #Maroc. Et quand bien bien on considère que de votre cœur de cible raisonne ainsi, votre devoir est de justement, profiter de votre notoriété auprès de cette même cible, pour la tirer vers le haut #Shame », renchérit un autre.

 

About Rédaction

Check Also

guépard

Un guépard s’introduit dans sa voiture

Cet homme qui réalisait un safari en Tanzanie a pu admirer des animaux de plus ...