Investissements

Quand la BAD réseaute les exportateurs marocains

Quand la BAD réseaute les exportateurs marocains
  • Marocains partout
  • 19 Décembre 2016 - 10:43
  • Rédaction

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de lancer en partenariat avec Maroc Export un projet d’appui pour l’accompagnement du secteur privé marocain dans le développement de ses activités en Afrique. Le projet porte sur l’établissement d’activités de conseils aux investisseurs sur les marchés africains et les sources de financement. Il concerne également l’animation d’un réseau Afrique pour faciliter les échanges entre le Maroc et le reste du continent. S’y ajoutent le développement d’un guide sur les marchés africains à destination des investisseurs ainsi que l’identification des contraintes auxquelles les investisseurs marocains doivent faire face lorsqu’ils s’intéressent à ces marchés. Ce Projet d’une durée de 20 mois démarrera à partir du 1er Avril 2017. Il inclut une phase d’accompagnement pilote qui mobilisera une équipe qui constituera une plateforme permettant d’assurer une coordination continue autour des thématiques et activités proposées entre les autorités et la BAD afin d’assurer un meilleur service auprès du secteur privé. Les experts auront comme objectif de conseiller les investisseurs intéressés par les marchés africains afin de leur faciliter l’accès à ces marchés. Ces conseils fournis depuis le Centre (ou la BAD) pourront porter sur les potentiels de ces marchés, les défis auxquels le secteur privé doit faire face (après une phase de collecte de données) ainsi que les démarches (administratives, réglementaires) permettant aux acteurs d’accéder à ces marchés.

Ces conseils se feront aussi sur les différentes méthodes de financement accessibles au secteur privé que ce soit pour des projets d’investissement ou le financement du commerce. Les experts auront à charge de créer un réseau « Afrique » parrainé par le Centre et la BAD. Les experts animeront le réseau par la circulation d’information et des sessions de travail avec les autorités, le secteur privé et les représentations africaines. Ce réseau sera un point de départ pour identifier de nouvelles opérations du secteur privé dans d’autres pays africains et d’identifier des réformes permettant de faciliter les échanges entre le Maroc et l’Afrique. Le réseau « Afrique » cherchera par ailleurs à établir un réseau entre les Bureaux Pays concernés de la BAD pour faciliter l’identification de projets et assurer l’accompagnement du secteur privé sollicitant l’expertise de la BAD (et pallier au manque de connaissances du terrain des acteurs au Maroc lors de l’évaluation de la faisabilité des projets : financement, risque, marchés).

Ainsi, le réseau Afrique tentera d’établir un partenariat avec des médias afin de développer à travers une section « Afrique », les développements économiques en Afrique et valoriser les actions de la BAD et du Centre qui pourraient présenter un intérêt pour les investisseurs marocains. L’équipe aura également pour objectif de réaliser une enquête auprès d’un minimum de 500 opérateurs établis au Maroc afin d’identifier de manière fine les contraintes à l’exportation des produits marocains sur les marchés africains. Les résultats de cette analyse seront présentés au sein d’un atelier. Un guide destiné aux acteurs du secteur privé Marocain intéressés par l’Afrique, sera également mis en place par l’équipe des experts. Ce guide inclura en effet, toutes les informations relatives à l’environnement des affaires au Maroc (régulations douanières, changes, financement du commerce,…) permettant soit à l’investisseur marocain soit à l’investisseur étranger soit à l’exportateur marocain, d’accéder aux marchés africains.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...