Accueil Culture Aux Jeudis de l’OPM, un quatuor donne le « la »