Home / Maroc / Autoroutes du Maroc : à vos risques et périls

Autoroutes du Maroc : à vos risques et périls

 

Ces derniers temps, on ne compte plus les caillassages de automobilistes sur les autoroutes du Maroc. Un phénomène inquiétant qui ne cesse de s’intensifier dans l’indifférence totale Autoroutes du Maroc (ADM). Les conducteurs qui prennent le volant à la nuit tombée ne se sentent plus en sécurité et craignent de devenir victimes de voyous qui n’hésitent pas à jeter des pierres, à partir de ponts surélevés, pour immobiliser les véhicules et ainsi dépouiller leurs occupants de leurs biens. A qui incombe la responsabilité de ces incidents qui fauchent des vies ? Pour le tribunal administratif de Rabat, saisi par une conductrice ayant frôlé la mort sur le tronçon autoroutier Casablanca-Rabat, c’est bien Autoroutes du Maroc (ADM) qui doit de garantir la sécurité des utilisateurs des autoroutes. « Etant donné que ADM impose un péage aux automobilistes, elle se doit également assurer leur sécurité », estime la cour qui a condamné la société à payer 150.000 dirhams à la plaignante qui se trouvait dans sa voiture en compagnie de son mari et ses deux enfants au moment de l’incident. L’entreprise a aussitôt réagi après ce verdict via un communiqué où elle « rappelle ses principes de base: le respect inconditionnel de la loi, la sécurité du client-usager comme priorité absolue et la défense de ses intérêts fondés et légitimes. Il y va de sa responsabilité». Attention, ne vous méprenez pas, il ne s’agit guère d’un mea-culpa. Car ADM poursuit en disant prendre « acte de ce jugement de première instance, d’autres étapes juridiques seront poursuivies conformément à la loi, en l’occurrence, l’appel en cassation auprès des instances compétentes pour apporter tous les arguments juridiques de défense supplémentaires pour faire valoir ses droits». Autrement dit, ADM considère la sécurité des usagers comme une priorité, mais sur le papier uniquement. Sur la route, roulez, mais c’est à vos risques et périls.

Rachid Abbar

 

About Rédaction

Check Also

Khalil Hachimi

Khalil Hachimi autopsie le 20 février

LIVRE – «Le Maroc face au printemps arabe, chronique du mouvement du 20 février 2011», ...