WTCC –GP Chine

Mehdi Bennani, grand gagnant à Shanghai

  • 26.09.2016 - 08:29
  • Rédaction (Avec agences)

Le pilote automobile marocain Mehdi Bennani a remporté le trophée de la catégorie des indépendants, dimanche sur le circuit de Shanghai, dans le cadre de la 10e manche du championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC). Mehdi Bennani (Citroen) doit cette victoire au cumul de points enregistrés grâce à sa 3e place lors de […]


Littérature

Ces livres marocains qui s’exposent à Pékin

  • 26.08.2016 - 22:13
  • MAP

La 23e édition du salon international du livre de Pékin a débuté mercredi avec la participation de trois maisons d’éditions marocaines et du ministère de la culture. Les éditeurs marocains «La Croisée des Chemins», «la Fontaine du livre» et «Dar Taouhidi» exposent ainsi leurs œuvres dans un des pavillons du salon et ce, dans le […]

Diaporama

Blogs

L’agroalimentaire marocain veut séduire la Chine

L’agroalimentaire marocain exposera ses atouts lors pour la sixième fois consécutive au Salon international de l’agroalimentaire (SIAL) de Chine. Ce salon, organisé du 17 au 19 mai 2017 à Shanghai, est considéré comme le plus important espace de rencontres au niveau de la région pour les principaux acteurs de l’industrie alimentaire. La participation du Maroc, organisé par l’Établissement autonome de contrôle et coordination des exportations (EACCE), offre une véritable opportunité aux exposants marocains pour établir des contrats d’affaires avec les principaux donneurs d’ordres de la région.

Cette année, les organisateurs tablent sur la participation de 3.200 exposants représentant 70 pays et 80.000 visiteurs professionnels. Le pavillon dédié à l’agroalimentaire marocain sera aménagé sur une superficie de 144 m² et mettra en valeur les nouveautés, la diversité, la richesse et la qualité de l’offre Maroc à travers l’exposition d’une gamme diversifiée de produits agroalimentaires : conserves d’olives, plantes aromatiques et médicinales, condiments, conserves de poissons, confiserie, couscous et pâtes, etc.

À travers la participation au SIAL, l’EACCE affirme vouloir promouvoir l’origine Maroc et communiquer sur les produits et leurs avantages concurrentiels afin de renforcer leur positionnement sur le marché international. Il s’agit également de saisir l’opportunité de la présence des principaux acteurs du secteur pour nouer de nouveaux partenariats et conquérir de nouveaux marchés.

 

SMARTiLab de l’école EMSI s’illustre en Malaisie

L’École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), s’est illustrée à Kuala Lumpur en Malaisie, lors de la Conférence internationale de design, de la recherche et de l’innovation. Le laboratoire de recherche, de développement et d’innovation « SMARTiLab » de l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), a ainsi décroché une médaille d’or et une médaille d’argent lors de cet événement, organisé par plusieurs universités et instituts malaisiens. La médaille d’or a été décernée à l’Enseignant chercheur et membre du SMARTilab EMSI, Majid El Bouazaoui, pour son projet Multiview-Screen (écran Multi-Vues), qui permet à plusieurs personnes de regarder divers programmes sur le même téléviseur où chacun peut suivre un seul programme sur toute la surface de l’écran en fonction de la position où elle se trouve sans utilisation de lunettes spéciales ou autres accessoires, favorisant la visualisation simultanée de plusieurs vidéos sur différents angles de vue, indique un communiqué de l’EMSI.

La médaille d’argent, quant à elle, est revenue à Hafid Griguer, Monsef Benlazzar, Youssef Aiboud, Mbarek El Missaoui et Marwane Rhouni pour leur projet « Senstenna », une innovation technologique appartenant aux systèmes de communications de la 5e génération, notamment dans le domaine des objets connectés IoT (Internet Of Things/l’Internet des). Il s’agit d’un objet connecté sans capteur (SensorLess), qui utilise le recyclage des ondes RF du module de communication pour détecter différents types de grandeurs physiques sans faire recours à un capteur spécifique, ajoute le communiqué, notant que plusieurs applications sont d’ores et déjà touchées par ce projet révolutionnaire, à savoir : la détection d’obstacles, de mouvements et de vitesse.

Cette invention qui a également remporté la médaille d’or à la Conférence Internationale de Design, de la Recherche et l’Innovation à Kuala Lumpur, a été récemment exploitée par le « SMARTiLab », comme un objet connecté sans capteur pour la réalisation du projet « Smartypark », qui vise une gestion intelligente et écologique du stationnement des voitures dans les villes intelligentes.  Fabriqué à base de la technologie « Senstenna », le « Smartypark » a permis au Maroc d’être classé parmi les quatre finalistes de la Coupe du Monde de l’Innovation à Barcelone en mars 2017, faisant de lui le premier pays arabo-africain ayant décroché une qualification à la coupe du monde de l’innovation, poursuit la même source.

 

contributions

Compétences expatriées : A quand la modernité émancipatrice ?

Le retour des compétences expatriées :  un levier de sortie de crise

Le constat : Nous traversons, au Maroc, une période de turbulences sociales menaçant la stabilité du pays. Le risque est grand, si rien de sérieux n’est entrepris, de voir le pays basculer dans une voie difficile. La situation est aujourd’hui plus préoccupante avec les récents événements notamment dans le Rif. Les marocains, d’Al Hoceima et d’ailleurs, revendiquent des réformes dans plusieurs secteurs socio-économiques, mais ne voient depuis longtemps rien venir. Les gouvernements ont failli à accomplir cette noble et légitime mission. Celui du dernier quinquennat a grandement creusé le fossé en perdant le temps dans les spéculations et polémiques stériles au lieu de se mettre à l’ouvrage des mises en œuvre concrètes des projets de développement, notamment suite à l’instauration de la constitution 2011.  (suite…)


Wydad et Raja : Grandeur et décadence!

Alors que son éternel rival, le Raja,  vit l’une sinon la plus grave crise de son histoire le Wydad traverse  quant à lui une période faste et caracole tant sur le plan national que continental. Champion du Maroc pour la treizième fois depuis la création de la Fédération Royale Marocaine de Football et la dix- neuvième fois si l’on prend en compte ses titres sous l’occupation française, le WAC domine de la tête et des épaules le football national où il a pratiquement fait cavalier seul cette saison. (suite…)

Chargement...