Home / Maroc / Après l’autoflagellation, Centrale Danone est crucifiée sur le net

Après l’autoflagellation, Centrale Danone est crucifiée sur le net

Centrale DanoneOn se demande ce qui se passe dans la tête des responsables Com’ de Centrale Danone. Premier producteur et distributeur du lait au Maroc, propriété à plus de 90% du groupe français Danone après le rachat en 2014 auprès de la SNI de 21,75% du capital de la société, La Centrale Laitière, devenue Centrale Danone, est l’entreprise la plus touchée par le mouvement de boycott initié sur Internet. Après avoir raté de manière monumentale sa gestion de crise au début de cette mystérieuse campagne de boycott, le service de communication de Centrale Danone a voulu jouer la carte de la réconciliation afin de remettre son lait au frais.

Sauf que cette campagne publicitaire, nommée « Khalina ntsalhou » (réconcilions-nous) fait bizarrement un mea culpa qui donne raison aux boycotteurs.  Pourtant l’entreprise n’a opéré aucune augmentation des prix. Accompagnée d’une vidéo d’un responsable de Centrale Danone qui supplie les boycotteurs de reprendre les produits de l’entreprise, cette campagne publicitaire tourne même à l’autoflagellation. Et comme il fallait s’y attendre, les boycotteurs ne se sont pas précipités pour acheter les produits de Centrale Danone.

Au contraire, ils s’en sont donné à cœur joie pour démolir cette campagne en s’en prenant cette fois-ci à la qualité du lait. Les vidéos affirmant que le lait serait de mauvaise qualité, pire encore contenant des produits chimiques, se multiplient sur le net. Du grand n’importe quoi, mais qui pourtant nuit davantage à l’image d’une entreprise, déjà mise à mal par une large campagne de manipulation de masse. Une fois encore, Centrale Danone vient de démonter qu’elle ne maîtrise pas la communication de crise. Ses responsables Com’ semblent même ignorer le concept. Car dans ce genre de cas délicat, soit on communique bien et on renverse la situation, soit on communique mal et on aggrave de plus en plus le problème….

 

About Rédaction

Check Also

filière Bio

La filière Bio s’offre ses trophées d’excellence

Le Club des entrepreneurs BIO (CEBio) vient de lancer les trophées “Export Bio Maroc 2019” ...