Home / Maroc / Ahmed El Khiate, un reporteur-photographe globetrotteur

Ahmed El Khiate, un reporteur-photographe globetrotteur

Ceux qui suivent l’activité sportive depuis les années 68 connaissent fort bien Ahmed El Khiate qui a fait ses preuves en tant que reporter photographe en couvrant presque sinon tous les sports au Maroc.
Ahmed El KhiateAyant arrêté ses études alors qu’il devait obtenir son certicat à cause des émeutes Casablanca de l’année 1965, le jeune Ahmed a eu la chance d’être embauché par un studio qui se trouvait près du domicile de ses parents à Bourgogne.
Durant les années 1955, 66 et 67, El Khiate a appris les rudiments de ce métier, encore en noir et blanc. Avec le développement des photos d’dentité et les couvertures des cérémonies de mariage, le jeune Ahmed s’est fortement aguerri et son ambition a grandi.
Un dimanche alors qu’il se trouvait  au parc des jeux, il perçu des petanqueurs Français entrain de disputer des rencontres acharnées. Ce garçon téméraire prit alors des photos et le dimanche suivant il vint les vendre à ces pratiquants qui l’ont vite adopté.
Et comme le hasard fait bien les choses, un dimanche de 1969 alors qu’il revenait chez lui il tomba sur une manifestation qui allait changer le cours de sa vie.
Le CMC organisait les Internationaux de Casablanca de Tennis. N’ayant ni badge et encore moins une carte de presse, il s’arma uniquement de son audace et se retrrouva au court central où il prit des photo, les premières de tennis.
Ce fut le coup de foudre pour la petite balle et le départ d’une carrière remarquable. Au CMC, il fut adopté et devint un habitué des cours. Par la suite, il gravit les échelons et accompagna la carrière les trois mousquetaires que furent Hicham Arazi, Younes El Aynaoui et Karim Alami. Après El Khiate a couvert trois editions de Rolland Garros.
Sa première photo parue sur un journal Le Petit Marocain en l’occurence. Il le doit à Daniel Pilard qui lui a commandé un reportage sur le tournoi de tennis annuel du CAF en 1970.
En football, il a couvert plusieurs manifestations internationales et continentales dont notamment la CAN 1986 au Caire.
C’est là, qu’il fit la connaissance de Issa Hayatou lors du projet de la constitution de l’Association des Photographes Africains de la Presse Spoirtive.
Deux années plus tard à Casablaca lors de la CAN 1988 et  de l’élection de Issa Hayatou président de la CAF, Ahmed El Khyate fut chargé par le nouveau président de réaliser un reportage sur l’Assemblée générale de la CAF.
C’est là où Said Belkhayat integra cette instance et que Ahmed El Khiate fut élu vice président de l’Assoiciatin des Photographes Africains de la Presse Sportive.
Mustapha Abou Ibadallah 

About Rédaction

Check Also

Marc Wilmots

Le Raja présente Marc Wilmots, le nouvel entraîneur

Anis Mahfoud entouré des membres de son comité a présenté, mercredi 10 novembre 2021, au ...