Home / Afrique / AESIS 2018, un sommet en quête de financements

AESIS 2018, un sommet en quête de financements

AESIS 2018La communauté des jeunes investisseurs africains se réunira, les 11 et 12 novembre 2018 au Cap en Afrique du Sud, pour le 5e Sommet des jeunes investisseurs africains (Africa Early Stage Investor Summit, #AESIS2018). Cet événement exclusif dédié uniquement aux investisseurs réunit les principales parties prenantes de l’écosystème du continent. Il s’agit d’échanger leurs bonnes pratiques, d’apprendre grâce à leurs pairs et aux transactions récentes, et de faire des affaires. Des investisseurs locaux et internationaux renommés du Maroc, du Nigeria, de l’Afrique du Sud, du Cameroun, de l’Égypte, du Ghana, du Kenya, du Libéria, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la France, des États-Unis, du Royaume-Uni et des Pays-Bas, entre autres, y prendront part.

Cette année, le Sommet des jeunes investisseurs africains doit lancer la Semaine mondiale de l’entreprenariat du Cap, englobant un certain nombre d’événements industriels majeurs et de nombreuses opportunités de réseautage. Les organisateurs du sommet Venture Capital for Africa (VC4A) et African Business Angels Network (ABAN) se sont associés à AfricaCom  et AfricArena pour proposer un laissez-passer investisseur VIP d’une semaine complète, donnant accès aux trois événements ainsi qu’au cocktail et à une visite des innovations.

Les porte-paroles et les invités du Sommet représentent les jeunes réseaux principaux, les fonds de capital-risque, les investisseurs importants, les accélérateurs, les divisions de capital-risque d’entreprise, les associations industrielles et les agences du secteur public. L’édition de 2017 avait réuni environ 300 investisseurs d’importants jeunes réseaux africains et de fonds de capital-risque, tels que Singularity Investments, Accion, Blue Haven, 4Di Capital, Lagos Angel Network, SABAN, AngelHub Ventures, Teranga Capital, Outlierz, Algebra Ventures, Grey Elephant Ventures, Ringier, GSMA et Orange Digital Ventures.

Parmi les participants, on comptait des organisations et des décisionnaires internationaux, tels que l’IFC, la Banque mondiale et la Commission européenne. Suite à une due diligence rigoureuse, l’événement a présenté 20 scale-ups africaines maîtrisant l’instrument numérique provenant de tout le continent, ce qui a abouti à plusieurs négociations de catégorie A se montant à plus de 12 millions de dollars. L’événement du 5e anniversaire promet de placer la barre encore plus haut, en présentant des investisseurs étrangers renommés et un talent entrepreunarial exceptionnel.

 

 

About Rédaction

Check Also

Côte d'Ivoire

Ces entreprises marocaines qui rayonnent en Côte d’Ivoire

Des dizaines d’hommes d’affaires marocains et ivoiriens se sont donné rendez-vous, vendredi 11 mai 2018 ...