Home / Maroc / Abdelkrim Benatiq veut mobiliser ces futurs talents d’ailleurs  

Abdelkrim Benatiq veut mobiliser ces futurs talents d’ailleurs  

Abdelkrim BenatiqÉVÉNEMENT – Ils sont plus d’une centaine de jeunes Marocains du monde à prendre part dès aujourd’hui à la 11e édition de l’université d’été, organisée à Tétouan, par le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration en partenariat avec le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima et l’Université Abdelmalek ESSAADI. Des jeunes Marocains qui, comme l’a souligné le ministre Abdelkrim Benatiq, viennent de «plusieurs continents, parlent différentes langues, mais partagent tous la même passion, le même attachement et l’amour pour le Maroc». Au cours de cet événement qui se poursuit jusqu’au 23 juillet 2019, les participants aborderont un grand nombre de sujets culturels, économiques et de société afin que ces jeunes MRE puissent assouvir leur soif de savoir concernant la mère-patrie.  

«Avec le programme annuel des universités, ces jeunes Marocains du monde, futures compétences de demain, découvriront de près les atouts de leur pays d’origine, le Maroc, la richesse de son histoire, de sa culture et de son système de valeurs basé sur le dialogue et la tolérance», a affirmé, mardi 16 juillet 2019, Abdelkrim Benatiq en ouverture de cet événement. Des futures compétences que le Maroc se doit aujourd’hui de mobiliser, a dit le ministre, comme ce fut le cas avec les avocats Marocains du monde. «Vous représentez une richesse pour votre pays le Maroc. Un capital humain inestimable et une source de fierté», a-t-il lancé à ces jeunes venus des quatre coins du globe. Le ministre a d’ailleurs profité de cette occasion pour rappeler que partout les Marocains ont accédé à des postes clés, y compris et surtout en politique, devenant ainsi des modèles d’intégration dans les pays d‘accueil.   

Les Universités du ministère délégué chargé des MRE s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant le renforcement des liens des marocains du monde avec leur pays d’origine. Ce programme des universités culturelles, initialement appelées universités d’été, a débuté en 2009. Aujourd’hui, ce nouveau concept favorise la participation annuelle d’un plus grand nombre de jeunes MRE. Il offre également l’opportunité d’aborder diverses thématiques d’actualité et d’impliquer plusieurs universités marocaines ainsi que de nombreux acteurs régionaux. Ceci a permis de mettre en exergue la diversité du patrimoine marocain, la richesse et les atouts dont regorgent différents terroirs du Royaume. A ce jour, ce ne sont pas moins de 2800 jeunes MRE qui ont pris part à ce programme réalisé avec le concours d’universités marocaines ainsi que des conseils régionaux. A l’instar des éditions précédentes, université d’été (10 éditions), d’hiver (2 éditions) et de printemps (2 éditions), le Ministère organise donc cette 11e édition de l’université d’été en partenariat tripartite conclu avec le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima et l’Université Abdelmalek ESSAADI.  

Cet événement vise à préserver l’identité nationale des nouvelles générations des marocains du monde et renforcer leurs liens avec leur pays d’origine. Cette nouvelle édition coïncide avec la commémoration du 20e anniversaire de la fête du trône. L’occasion de présenter aux participants un aperçu des grands chantiers de développement et les réformes réalisées au cours de ces deux dernières décennies sous le règne de SM le Roi Mohammed VI. Le focus sera mis sur la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui accueillera la 11e édition de l’Université d’été. Grace à ses grands projets structurants, cette région a connu un développement social et culturel considérables. Elle a renforcé davantage son rayonnement économique aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Il en est ainsi du complexe portuaire Tanger-Med, concrétisation de la vision royale pour cette région, qui a permis au Maroc de disposer d’une plateforme portuaire multidimensionnelle. C’est une plateforme considérée aujourd’hui comme étant le plus grand port d’Afrique, classé au 45e rang mondial.  

Meriem Lyoussoufi 

About Rédaction

Check Also

Solar Decathlon Africa

Solar Decathlon Africa, une aventure sportivement passionnée

ÉNERGIE RENOUVELABLE- L’université Mohammed VI polytechnique et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies ...