Home / Maroc / Abdelbaki Raji-ilah, peintre de la paix intérieure

Abdelbaki Raji-ilah, peintre de la paix intérieure

Ksours, silhouettes structurées, compositions frontales, formes géométriques, traits totalement maîtrisés, les œuvres de l’artiste-peintre marocain Abdelbaki Raji-Ilah découlent de son attachement avec frénésie à la réalité des personnes et des choses qui l’entourent. Cette frénésie se manifeste de façon palpable dans l’ensemble de ses travaux qui sont aussi et surtout le fruit de plusieurs décennies de recherches picturales focalisées notamment sur la lumière, les formes, les couleurs et le trait.

A la manière d’un magicien, ce professeur des arts plastiques, lauréat du Centre pédagogique régional de Marrakech, a créé des compositions souvent étonnantes pleines de poésie, mais toujours envoûtantes. Les toiles récentes de Abdelbaki Raji-IIah affichent surtout tout le talent de ce peintre, natif de Marrakech en 1974, dont la maturation artistique est bel et bien établie depuis des années. Et c’est nettement perceptible dans ses travaux qui possèdent le sens de l’universel atemporel. Ses expositions, dans plusieurs villes et régions du Maroc depuis 1991, ont toujours été l’occasion pour le public de voir et d’apprécier ses travaux qui s’annoncent comme une effervescence de sensations renouvelées et chargées de charme. Et au fil du temps, notre artiste se crée un univers d’émotions matérialisées par des couleurs et des formes. Il s’appuie sur son propre terrain fertile en thèmes et en sujets et fait appel à l’imagination, son précieux outil, lui accordant le premier rôle et l’autorisant à s’ébattre en toute liberté et fantaisie. Il fait confiance également à ce riche substrat de matières variées qui couvent en lui dans les tréfonds de sa psyché et qui est fait de souvenirs, d’expériences marquantes, de rêves, d’idéaux, de toute une symbolique personnelle, nourrie de ses innombrables voyages. Voici comment s’opère la magie de son travail. Tout cela se bouscule sur la toile en voisinages inattendus, suscitant chez le spectateur la surprise et le questionnement.

Abdelbaki Raji-IlahLe rapprochement est tantôt éloquent, tantôt obscur, jusqu’à ce que l’effort soit fait de se laisser inviter dans cet univers et de s’en imprégner. Dans ses travaux, Abdelbaki cultive un lâcher-prise qui autorise à sa création de remonter de l’obscurité jusqu’au grand jour. Ici encore, la composition s’impose d’elle-même en une sorte de lumineux éclat visionnaire, à partir de quelques éléments entrevus que l’ensemble se construit au rythme de l’élan créateur. Dans ses œuvres, le contemplateur s’aperçoit immédiatement les possibilités de notre artiste de guider méthodiquement son imagination pour faire quelques pas dans les territoires infinis de la création. L’œuvre prouve en outre que l’artiste a toute liberté d’imposer un style à ses sujets, sans contraintes aucunes. Surtout en ce qui concerne la responsabilité de la forme dans l’apparition du style. Il est question dans ses tableaux de modifier les apparences en vue de l’expression. Il bouscule, malmène et renverse le sens commun des choses pour arriver à leur signification profonde. Ce qui explique la ferme volonté de ce plasticien inspiré de ne jamais s’en tenir des explications superficielles et d’aller plutôt au- delà des vues conventionnelles vers des réalités intérieures. Ainsi, le songe qui s’avance de prime abord masqué offre soudain alors le visage du réel. D’où la consistance de son œuvre qui communique avec toute l’humanité sans rester une digression dans l’histoire.

En attestent ses œuvres récentes qui sont en somme à l’image de la palette riche de cet artiste qui a depuis toujours inscrit son œuvre dans un processus favorisant l’évolution des mentalités, de la réflexion et donc de la spiritualité. C’est dire qu’en somme, les œuvres de l’artiste-peintre Abdelbaki Raji-ilah resteront le lieu d’inspiration pour son public grâce à ses différentes relectures et analyses à travers lesquelles il réussit à produire des tableaux différents allant du simple lecteur et au plus érudit des critiques. Son expérience demeurera au fil du temps un travail riche de recherches et ouvert à toute interprétation au fur et à mesure que la vie elle-même se renouvelle de jour en jour, car le mérite de notre plasticien chevronné réside dans sa découverte de la vie tout en nous invitant à la découvrir ensemble. Résultat : une peinture qui devient source de connaissance de soi, de spiritualité et de paix intérieure. Et une école de vie qui fait rêver.

Ayoub Akil

About Rédaction

Check Also

Majda Chraïbi : La quête de saisir l’insaisissable

Pour l’artiste-peintre Majda Chraïbi, la peinture est avant tout une élévation, un rêve, un souvenir, ...