Home / Europe / France / Culture / À Genève, le cinéma marocain en force au festival du Film Oriental

À Genève, le cinéma marocain en force au festival du Film Oriental

Le cinéma marocain sera représenté par trois films au 17e édition du Festival International du Film Oriental (FIFOG) de Genève, qui aura lieu du 13 au 19 juin 2022.

cinéma marocainIl s’agit de « Children’s Game » (Jeux d’enfants) de Rim Mejdi, « Habiba, un amour au confinement » de Hassan Benjelloun et « Le retour du passé » de Lakhdar Elhamdaoui. Ces films représenteront ainsi le cinéma marocain.

Présidée à titre honorifique par l’écrivaine libanaise Joumana Haddad, l’édition 2022 du Film Oriental célèbrera le thème « La Liberté… au féminin », à « travers une cinquantaine de films, accompagnés d’une quarantaine d’invités venant d’Orient et d’Occident, qui seront présentés à un public toujours amoureux des mélanges culturels ».

Deux jurys, celui de la Compétition Internationale des longs-métrages fiction et celui de la Compétition Internationale des Courts-métrages, décerneront respectivement un FIFOG d’or et un FIFOG d’argent. Un jury scolaire récompensera le meilleur court-métrage d’un FIFOG d’or.

Aussi, dans la section Panorama, « le festival dévoilera, à travers des projections spéciales, quelques œuvres, tous genres confondus, poignantes, pertinentes et riches aussi bien en émotions et qu’en poésie ».

(Avec MAP)

«Children’s Game» est un Courts-métrage qui raconte l’histoire de Camilia, une jeune fille de onze ans, curieuse et énergique, qui vit seule avec sa mère. Lorsqu’elle est confrontée à une expérience traumatisante mise en scène dans son quartier parmi ses voisins et camarades de jeu, elle se retrouve au cœur d’un scandale sexuel. Camilia est alors abusée par un voyou dans un immeuble en construction alors qu’elle jouait dehors. Elle tente de protéger sa réputation en manipulant Samih, le garçon d’à côté, pour l’aider à convaincre les autres qu’elle est innocente, en utilisant son secret honteux et en menaçant de le révéler. La rue qui était autrefois son terrain de jeu devient une arène de lutte pour sauver sa réputation. Son petit monde s’écroule autour d’elle, et elle est prête à tout pour s’en sortir.

About Rédaction

Check Also

Panodyssey 

Panodyssey réinvente la création artistique

Contenu partenaire – Salles vides, opéras silencieux, cinémas fermés… Même pendant les deux guerres mondiales, le ...