A Abidjan, le Maroc se vit au cinéma

  • Marocains partout
  • 20 Septembre 2017 - 09:08

La 3e édition de la « Semaine du cinéma marocain » se tiendra, du 20 au 25 septembre dans la métropole économique ivoirienne Abidjan. Cet événement culturel, qui vise à promouvoir le 7e art marocain, est co-organisé par le Centre cinématographique marocain (CCM) et l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire (ONCCI), avec le soutien de l’Ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire. La Semaine cinématographique s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre le Maroc et la Côte d’Ivoire et en application des dispositions de l’accord de coproduction et d’échanges cinématographiques entre le CCM et l’ONCCI. Cette manifestation sera l’occasion de confirmer l’action menée par le Maroc en faveur de la coopération sud-sud dans le domaine cinématographique et de réitérer son engagement à soutenir le cinéma africain en général et ivoirien en particulier.

Conduite par le directeur du CCM, Sarim Fassi Fihri, la délégation marocaine présente à cet évènement est composée de professionnels du 7e art marocain, de comédiens et de responsables du CCM. Le programme de cet événement prévoit la projection de plusieurs longs-métrages, à savoir « A mile in my shoes » de Saïd Khallaf, « De Fadma » de Ahmed El Maanouni, « La isla de Perejil » de Ahmed Boulane, « La mosquée » de Daoud Aoulad-Syad, « Larmes de Satan » de Hicham El Jebbari, et « Petits bonheurs » de Mohamed Chrif Tribak. Il y aura aussi des courts-métrages comme « Amal » de de Aïda Senna, « Tikitat A’soulima » de Ayoub Layoussifi, « Clown » de Hicham El Ouali, « Aya va à la plage » de Maryam Touzani, « L’appel de Trung » de Hichame Regragui, « Mouchoirs blancs » de Farid Regragui ou encore « Murmures de Venus » de Ghizlane Assif.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...