Home / Afrique / A Abidjan, la FENELEC veut créer des opportunités énergiques

A Abidjan, la FENELEC veut créer des opportunités énergiques

L’Agence marocaine de Promotion et de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), en collaboration avec la FENELEC (Fédération Nationale de l’Electricité, l’Electronique & les Energies Renouvelables), mènera une mission de prospection commerciale d’une délégation de 34 opérateurs marocains en Côte d’Ivoire, à l’occasion de l’occasion du Salon Itinérant de l’électricité en Afrique «Elec Expo Abidjan» organisé du 09 au 11 Mai 2018 à Abidjan par la Confédération africaine d’Electricité (CAFELEC). La délégation  est composée d’opérateurs marocains du secteur de l’électricité et des énergies renouvelables, des exposants mais aussi de responsables export en mission de prospection et de consolidation commerciales. Il s’agit de la plus forte délégation annoncée à la première édition du «Elec Expo Abidjan», mis à part et sans doute celle du pays hôte la Côte d’Ivoire. Les opérateurs marocains pour la plus part exportateurs, sont réunis à travers un pavillon Maroc, sous la houlette de l’ ‘AMDIE.

«Elec Expo Abidjan est une vitrine pour l’exposition, mais aussi un chef-lieu des opportunités d’affaires entre industriels et représentants institutionnels, un moyen non seulement de tâter le pouls du marché ouest-africain puisque la FENELEC le connaît bien, mais d’aller plus loin dans la procimité et dans les échanges», précise Hicham BOUDRAA, Directeur Général de l’AMDIE. Organisé par la Confédération Africaine d’électricité (CAFELEC), en collaboration avec l’Association Patronale Ivoirienne du Secteur de l’électricité (APESELCI), «Elec Expo Abidjan» est un  nouveau rendez-vous d’excellence qui regroupera une centaine d’exposants venus d’une dizaine de pays.  Y sont donc attendus plus d’une centaine de fabricants d’équipements, distributeurs, bureaux d’études, fournisseurs d’électricité, installateurs, donneurs d’ordres, bailleurs de fonds et donneurs d’ordre … venus d’une dizaine de pays d’Afrique.

Des opérateurs qui représentent toutes les branches de l’électricité et d’énergies renouvelables, de la production d’énergie électrique  à l’efficacité Energétique, en passant par les réseaux de transport et de distribution, le contrôle, l’automation, l’éclairage (Intérieur et extérieur), le solaire, l’éolien, les matériels électriques, les outillage et matériel de sécurité, les appareillages de tests et mesures, l’électricité domestique  ou encore la domotique. L’événement accueille des industriels du secteur, des donneurs d’ordre, prescripteurs, distributeurs, revendeurs…  venus du pays hôte la Côte d’Ivoire, mais aussi d’Algérie, du Cameroun, du Gabon, du Mali, du Sénégal, de la Tunisie, du Togo, du Bénin, du Maroc, de la Guinée, du Ghana… Pas moins de 5000  visiteurs y sont attendus durant les 3 jours de cette grande messe de l’électricité ouest-africaine.

Pour Khalil El Guermaï, Directeur général de la FENELEC et Secrétaire général permanent de la CAFELEC, ce fort engouement s’explique par plusieurs facteurs. «La maturité du secteur de l’électricité au Maroc et l’expérience marocaine sont des actifs qui peuvent servir de modèles aux pays frères du Continent qui ont des taux d’électrification insuffisants ». M. El Guermaï soutient également que « du fait du retard énergétique et nouvelles orientations stratégiques de l’essentiel des pays d’Afrique subsaharienne, l’Afrique offre un des marchés les plus intéressants au monde ».

 

 

About Rédaction

Check Also

la BAD

La BAD veut industrialiser l’Afrique

Le Maroc est devenu un hub de l’industrie aéronautique à la faveur d’une production industrielle ...